Les Lamentations de Trung Trac

Chủ nhật - 01/10/2017 02:47

Nguyễn Ái Quốc

La nuit était douloureusement fouettée par une pluie fine et continue. Une lune blafarde s'accrochait désespérément sur les toits des chaumières. Les arbres mouillés versaient des larmes abondantes. Le vent, soufflait dans les feuilles fatiguées qui, en se frottant, produisaient un bruit lugubre. Les branches se tordaient comme des bras diaboliques, et les eaux tourmentées par des rafales brusques sanglotaient. Le paysage annamite, encadré dans une végétation luxuriante, d'ordinaire si gai et si poétique sous la lune, était devenu singulièrement triste. Une agonie universelle planait. Une fatalité était quelque part.

La lumière languissante des bougies parfumées chancelait sur des mèches tordues et jetait sur les colonnes laquées du palais des ombres qui bougeaient et des yeux qui clignotaient. Les eunuques somnolaient paresseusement sur une natte étalée par terre dans un coin. On sentait du silence qui rampait.

....

NGUYEN AI QUOC

L'Humanité, 20-06-1922

...

Quý vị quan tâm và tham gia đặt ấn phẩm liên hệ:

Ths. Trần Thị Quyên, Phòng Quản lý khoa học và Hợp tác phát triển

Phòng 601 Nhà G7  - Viện Quốc tế Pháp ngữ - ĐHQG Hà Nội, 144 Xuân Thủy

Số điện thoại: (84-24) 3745 0173  +  307

Email: tran.thiquyen@vnu.edu.vn

Nguồn tin: IFI.vnu.edu.vn


 
Tổng số điểm của bài viết là: 0 trong 0 đánh giá
Click để đánh giá bài viết

Những tin mới hơn

 

Những tin cũ hơn